Publicité
Publicité

Dassault a fait une contreproposition au Parlement suisse pour qu'il opte pour le Rafale

L'avionneur français Dassault a fait une contreproposition au Parlement suisse dans l'espoir qu'il opte pour son chasseur-bombardier polyvalent Rafale plutôt que pour le suédois Gripen, déjà choisi par le gouvernement helvétique, a rapporté dimanche un journal suisse.