David Cameron débute une visite en Inde placée sous le signe du commerce

Le Premier ministre britannique David Cameron a débuté mercredi une visite en Inde très médiatisée avec l'objectif de se rapprocher d'un partenaire clé à la croissance remarquable pour stimuler la reprise économique du Royaume-Uni, ébranlé par la récession.

Témoignant de l'importance accordée à cette visite de deux jours dans cet ancien joyau de l'Empire, M. Cameron est arrivé mardi soir accompagné d'une délégation de ministres et hommes d'affaires, notamment le Chancelier de l'Echiquier George Osborne.

Le Premier ministre veut "remodeler la politique étrangère britannique et la recentrer sur les aspects commerciaux", avait-il dit la semaine dernière.

Le voyage a débuté à Bangalore (sud), vitrine de l'industrie high-tech indienne, où David Cameron devait visiter le siège d'Infosys, le deuxième plus gros groupe informatique indien à l'export, ainsi que le groupe public de défense Hindustan Aeronautics Ltd (HAL).

Parmi une série d'accords commerciaux devant être signés lors de sa visite, il devrait notamment signer un contrat de l'ordre de 650 millions de dollars pour la fourniture par le numéro un mondial de l'armement et de la défense, BAE Systems, de 57 nouveaux avions de combat d'entraînement de modèle Hawk. (LEE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés