De nombreux commerçants agressés ne déposent pas plainte

Quatre commerçants sur dix victimes d'actes de violence dans le courant de l'année dernière n'ont pas déposé plainte, essentiellement car ils n'ont pas confiance en la justice, selon les résultats d'une enquête commandée par le ministre de l'Intérieur Patrick Dewael.

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés