Publicité
Publicité

Début d'une grève de 48 heures au Chili

Des barrages bloquaient mercredi matin plusieurs artères de Santiago, au début d'une grève de deux jours à l'appel du principal syndicat chilien, qui s'ajoute à la forte mobilisation étudiante depuis trois mois.