Décès de l'écrivain français Julien Gracq

L'écrivain français Julien Gracq est décédé samedi à l'âge de 97 ans des suites d'un malaise, a-t-on appris ce dimanche auprès de son entourage.

L'auteur du "Rivage des Syrtes" et des "Eaux Etroites" avait été hospitalisé en début de semaine après avoir eu un malaise à son domicile de Saint-Florent-le-Vieil, dans l'ouest de la France, où il vivait retiré depuis de nombreuses années, selon la même source.

Auteur de 19 ouvrages nourris de romantisme allemand, de fantastique et de surréalisme, il figurait parmi les très grands écrivains français.

Né le 27 juillet 1910 à Saint-Florent-le-Vieil, Julien Gracq, de son vrai nom Louis Poirier, il devient en 1939 un compagnon de route du mouvement surréaliste dont il s'éloigne cependant assez vite.

Avec une perfection de style frisant parfois la préciosité, il était pamphlétaire, poète, critique, nouvelliste et, bien sûr, romancier.

Homme secret et rétif aux honneurs, Julien Gracq avait refusé le prix Goncourt en 1951 pour son chef d'oeuvre "Le rivage des Syrtes". Mais il avait cependant accepté d'entrer en 1989 dans la prestigieuse collection de Gallimard, la Pléiade.

De très nombreux ouvrages savants sont parus sur son oeuvre, traduite en plusieurs langues. (BPE)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés