Décès de la chanteuse Kate McGarrigle, mère de Rufus et Martha Wainwright

La chanteuse québécoise Kate McGarrigle, figure importante de la musique folk au Canada et mère des chanteurs Rufus et Martha Wainwright, a succombé à un cancer lundi soir à son domicile de Montréal à l'âge de 63 ans, ont annoncé mardi ses proches.

"Notre chère Kate a dû nous quitter hier soir. Elle est partie dans un nuage de chansons et d'amour, entourée de sa famille et de ses bons amis", pouvait-on lire mardi sur le site internet qu'elle partageait avec sa soeur aînée et partenaire de chant, Anna McGarrigle.

Née au Québec d'une mère québécoise et d'un père d'origine anglaise, Kate McGarrigle avait étudié le génie avant de se lancer dans une carrière musicale avec sa soeur.

Les soeurs McGarrigle s'étaient fait connaître dans les années 70 avec une musique résolument folk interprétée à la fois en français et en anglais, une exception à l'époque.

En 1975, leur premier album, éponyme, leur avait valu le prix du Disque de l'année du magazine britannique Melody Maker.

En 40 ans de carrière, elles ont produit une dizaine d'albums et accumulé de nombreuses autres distinctions, dont l'Ordre du Canada en 1993.

De nombreux artistes ont interprété leurs oeuvres, notamment Nana Mouskouri et Chloé Sainte-Marie.

Les enfants de l'interprète, Rufus et Martha Wainwright, qu'elle a eus avec le chanteur américain Loudon Wainwright, ont rapidement suivi les traces de leurs parents.

(BAJ)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés