Décès de la femme qui sauva le journal d'Anne Frank

Miep Gies, qui a aidé Anne Frank et sa famille à se cacher des nazis à Amsterdam durant la Seconde Guerre mondiale, est morte lundi à l'âge de 100 ans, a annoncé lundi son site internet familial.

Miep Gies cacha et sauva le journal intime de l'adolescente juive allemande qui, dénoncée ainsi que sa famille, fut déportée dans le camp de concentration nazi de Bergen Belsen, où elle mourut en 1945.

Miep Gies, née le 15 février 1909 à Vienne, était arrivée aux Pays-Bas à 11 ans. Au printemps 1942, elle avait accepté d'aider son patron Otto Frank, père d'Anne, à cacher toute sa famille.

Les huit clandestins furent dénoncés et arrêtés le 4 août 1944, et envoyés dans un camp de concentration. Après le passage des nazis, Miep Gies avait découvert dans la cachette les manuscripts d'Anne Frank, qu'elle devait conserver précieusement. A la fin de la guerre, elle les avait remis à Otto Frank, seul survivant des huit clandestins.

(BVH)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés