Publicité

Décès en Italie de la chanteuse sud-africaine Miriam Makeba

La chanteuse sud-africaine Miriam Makeba, connue dans le monde entier comme "Mama Africa", est décédée dans la nuit de dimanche à lundi à l'âge de 76 ans d'une crise cardiaque après avoir chanté pour l'écrivain menacé de mort par la mafia Roberto Saviano près de Naples (sud).

Voix légendaire du continent africain et devenue un des symboles de la lutte anti-apartheid, Miriam Makeba a été prise d'un malaise alors qu'elle venait de chanter pendant une demi-heure lors d'un concert dédié au jeune auteur de "Gomorra" à Castel Volturno près de Naples. Elle a été rapidement transportée à la clinique Pineta Grande de Castel Volturno, où elle est décédée peu après des suites d'une crise cardiaque, selon Ansa.

Environ un millier de personnes avaient assisté à ce concert antimafia, sur une commune considérée comme un des fiefs de la mafia napolitaine, la Camorra, et où six immigrés africains et un Italien ont été abattus dans des conditions encore obscures en septembre dernier. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés