Publicité

Des opération secrètes américaines ont été menées pendant quatre ans

Les forces spéciales de l'armée américaine ont mené une dizaine d'opérations secrètes contre Al-Qaïda et d'autres groupes islamistes au Pakistan, en Syrie, ainsi que dans d'autres pays avec l'accord de l'administration du président George W. Bush, rapporte dimanche soir le New York Times sur son site internet.

La directive, classée confidentielle, a été signée au début de 2004 par Donald Rumsfeld, alors à cette époque secrétaire à la Défense, avec l'approbation du président Bush, indique le quotidien, citant des officiers supérieurs américains dont l'identité n'est pas mentionnée.

L'ordre donnait la permission d'attaquer Al-Qaïda et d'autres cibles hostiles n'importe où dans le monde, y compris dans des pays n'étant pas en guerre avec les Etats-Unis.

Une équipe des Seals a ainsi effectué un raid contre un camp suspecté d'abriter un militant islamiste dans la région de Bajaur au Pakistan en 2006, précise le Times, citant un ancien très haut responsable de la CIA.

Les personnes chargées de planifier cette opération ont été capables de la suivre "en direct" depuis le siège de la CIA en Virginie grâce à un caméra installée sur un drone, un Predator, qui avait été envoyé sur zone, selon le journal. (DAD)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés