Des pluies torrentielles font sept morts et 20 disparus dans le sud du Japon

Au moins sept personnes sont mortes et 20 autres portées disparues au Japon à cause de pluies torrentielles tombées jeudi sur la région méridionale de Kyushu, qui ont amené les autorités à ordonner l'évacuation de 50.000 personnes, ont annoncé les autorités et les médias nippons.

Les services de secours de la préfecture de Kumamoto ont fait état de nombreux glissements de terrain et de personnes bloquées dans leur maison par des torrents de boues ayant recouvert les routes.

Le gouvernement a déployé les forces d'auto-défense (le nom de l'armée japonaise) pour aider les secours, après la chute de 50 cm de pluie entre minuit et 08H00 du matin jeudi dans certaines zones de cette préfecture, située dans le centre de l'île de Kyushu (sud-ouest).

"Dans les régions de Kumamoto et Oita (est de l'île de Kyushu, ndlr), nous constatons de fortes pluies sans précédent", a expliqué l'agence de météorologie japonaise afin d'alerter les populations locales sur le caractère exceptionnel de la situation.

Cinq femmes et un homme -des sexagénaires, septuagénaires et octogénaires- ont été tués dans la région de Kumamoto lorsque des pluies diluviennes ont détruit leur maison, a-t-on appris auprès d'un responsable de la préfecture.

Dans la préfecture voisine d'Oita, un septuagénaire s'est noyé après avoir été emporté par une rivière en furie.

Les autorités locales ont aussi été avisées de la disparition d'au moins 20 personnes, la plupart emportées par les flots ou non retrouvées après la destruction de leur maison.

Quelque 50.000 personnes ont reçu l'ordre de quitter leur domicile, d'après un décompte des médias. (JAV)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés