Des siamoises soudanaises séparées par des médecins à Londres

Deux soeurs siamoises soudanaises âgées d'un an, reliées par la tête, ont été séparées avec succès en août à Londres, à l'issue de quatre interventions chirurgicales, a-t-on appris dimanche auprès de l'association qui a organisé cette opération.

Rital et Ritag Gaboura, nées le 22 septembre 2010 à Khartoum, ont subi le 15 août cette délicate et rare opération de séparation menée par l'équipe du chirurgien David Dunaway à l'hôpital pour enfants de Great Ormond Street à Londres.

Trois premières interventions avaient eu lieu en mai et en juillet pour préparer l'étape finale, explique l'organisation "Facing the children" spécialisée dans l'aide aux enfants souffrant de déformations faciales.

Les jumelles étaient arrivées du Soudan en avril avec leurs parents, et à l'époque le coeur de Ritag donnait des signes de faiblesse, selon l'association.

"Nous sommes très reconnaissants, nous avons hâte de rentrer chez nous avec nos deux filles séparées et en bonne santé", ont déclaré les parents des jumelles, Abdelmajeed et Enas Gaboura, tous deux médecins.

"Nous avons de la chance que nos filles aient pu être opérées mais d'autres enfants ont besoin d'être pris en charge et des familles ont besoin d'aide", ont-ils souligné.

"Les jumelles sont formidables. Les voir rire et jouer dans les bras de leurs parents est la plus belle récompense pour tous les efforts déployés", s'est réjouie une responsable de Facing the children, Sarah Driver-Jowitt.

Le chirurgien David Dunaway a souligné que "les chances de survie des jumeaux dans cette situation étaient très faibles".

(ROJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés