Diamants de la guerre: Liberia admis dans le processus de Kimberley

L'Union européenne, qui assure la présidence du processus de Kimberley en 2007, a admis vendredi le Liberia en tant que participant à ce système visant à garantir que les diamants ne sont pas vendus au profit de milices africaines.

Lire également

Publicité
Publicité

Echo Connect