Didier Reynders condamne les violences commises envers les journalistes

Le Ministre des Affaires étrangères Didier Reynders a condamné toute violence à l'encontre des journalistes dans l'exercice de leur fonction, au lendemain des manifestations qui se sont déroulées vendredi soir au Caire et au cours desquelles Virginie Nguyen, jeune journaliste-photographe belge, a été blessée et brièvement arrêtée pour être entendue par les autorités égyptiennes.

Au cours des échauffourées, la jeune femme a été blessée au visage par une pierre. Elle a été transportée vers un hôpital militaire afin d'y être soignée avant d'être transférée vers un bureau de police pour y être entendue.

Ses blessures ne mettent pas sa vie en danger, explique, dans un communiqué, le ministre qui assure qu'elle peut compter sur le plein appui de l'Ambassade belge au Caire.

Didier Reynders rappelle l'importance de la liberté d'expression de la presse. "Dans les pays arabes qui ont connu récemment des bouleversements démocratiques, la liberté d'expression de la presse joue un rôle important dans le soutien de la démocratie naissante", a précisé le ministre.

Il en appelle à tous les responsables pour qu'ils permettent aux journalistes d'exercer leur fonction en toute liberté, sécurité et objectivité. (VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés