Dix insurgés tués par des drones américains au Pakistan

Au moins dix insurgés ont été tués vendredi dans deux frappes de drones américains, dans une zone tribale du Nord-Ouest du Pakistan, près de la frontière afghane, ont annoncé des responsables locaux de la sécurité.

Au moins six insurgés ont été tués par un drone américain qui visait un camp de rebelles situé dans les environs de Miranshah, la principale ville du district du Waziristan du Nord, connu pour être un fief des talibans et de leurs alliés d'Al-Qaïda, selon ces sources.

"Le drone américain a tiré deux missiles sur une habitation utilisée par des insurgés comme quartier général, six d'entre eux ont été tués et trois ont été blessés dans cette attaque", a déclaré au téléphone à l'AFP un responsable de la sécurité à Peshawar, la plus grande ville du nord-ouest.

Deux agents du renseignement à Miranshah ont confirmé l'attaque et son bilan, déclarant que ceux qui avaient été tués étaient des insurgés locaux.

Une seconde attaque du même type s'est produite dans l'heure qui a suivi à Atta Khel, une petite ville située à une trentaine de kilomètres à l'est de Miranshah, ont annoncé des responsables de la sécurité.

"Des drones américains ont tiré trois missiles" sur une voiture, provoquant la mort d'"au moins quatre rebelles à l'intérieur" du véhicule, a précisé à l'AFP un de ces responsables ayant requis l'anonymat à Peshawar.

Deux responsables des services de renseignement à Miranshah ont confirmé cette deuxième frappe et son bilan humain.

(COC)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés