Publicité

Dix millions de Kenyans risquent de manquer de nourriture

Quelque dix millions de Kenyans, soit un quart de la population du pays, risquent de manquer de nourriture à cause de la sécheresse.

"Le gouvernement va déclarer l'état d'urgence nationale au regard de la sécheresse (...) qui va confronter environ dix millions de personnes à l'insécurité alimentaire", a indiqué la présidence.

Le président Mwai Kibaki a dirigé une réunion sur la sécurité alimentaire à l'issue de laquelle l'importation de cinq millions de sacs de maïs détaxé a été décidée "pour se prémunir contre une probable pénurie nationale".

D'autres mesures ont été prévues telles que l'achat de bêtes dans des zones asséchées et la baisse du prix des semences.

Des dizaines de personnes étaient mortes fin 2006 lors d'une sécheresse qui avait aussi emporté des dizaines de milliers de têtes de bétail.

Quatre millions de Kenyans, parmi onze millions de personnes dans les cinq pays de la Corne de l'Afrique, avaient été à l'époque considérés comme en danger.

(CYA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés