Droits de succession réduits pour les cohabitants légaux

Dès vendredi, les cohabitants légaux bénéficient de droits de succession limités et ne doivent donc plus stipuler dans leur testament ce qui revient ou pas à leur partenaire.

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés