Echauffourées entre policiers et "indignés" à Tel Aviv

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté samedi soir dans le centre de Tel-Aviv contre l'arrestation de la chef de file du mouvement social de l'été 2011, mais le rassemblement a dégénéré en échauffourées avec la police.

Quelque 85 manifestants ont été arrêté dans la nuit après avoir bloqué la circulation sur le boulevard périphérique de Tel Aviv et s'être livrés à "des actes de vandalisme", a expliqué une porte-parole de la police, Luba Samri.

Des incidents violents ont opposé policiers et manifestants, dont certains avaient le visage en sang, selon un photographe de l'AFP.

Ces violences faisaient la une des médias israéliens dimanche matin, où des experts s'interrogeaient sur les méthodes musclées de la police et sur une éventuelle tentative du gouvernement d'empêcher une reprise du mouvement social qui avait mobilisé des centaines de milliers d'Israéliens l'été dernier.

La manifestation de samedi avait été organisée à la suite de l'arrestation violente vendredi de Dafni Leef, une figure de proue des "indignés" israéliens, et d'une dizaine de ses camarades, alors qu'ils essayaient d'installer des tentes sur le boulevard Rothschild, l'un des lieux les plus huppés de Tel Aviv.

Dafni Leef, qui a résisté et a été traînée de force dans une camionnette de la police, est une étudiante qui avait initié les manifestations sociales de 2011, les plus importantes de l'histoire d'Israël, en étant la première à planter sa tente sur ce boulevard.

(CYA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés