Publicité

Echec Congrès parti socialiste français (chefs de file)

Les chefs de file du parti socialiste français (PS) ne sont parvenus à aucun accord sur l'orientation politique du parti et le nom du Premier secrétaire lors d'une réunion cruciale du Congrès de Reims dans la nuit de samedi à dimanche, ont annoncé deux d'entre eux, Martine Aubry et Benoît Hamon.

La "commission des résolutions", chargée de faire la synthèse entre les différentes motions au Congrès, "n'est pas parvenue à dégager autour de Ségolène Royal une synthèse", a affirmé Benoît Hamon, qui représente l'aile gauche du parti. "Elle n'est pas parvenue davantage à ce stade à dégager de rassemblement" entre les trois autres principales motions (celles du maire de Paris, Bertrand Delanoë, du maire de Lille, Martine Aubry et de Benoît Hamon), a-t-il ajouté.

"Les militants vont avoir maintenant la parole, dès jeudi prochain (lors d'un vote pour élire le Premier secrétaire). La main tendue aux autres partenaires n'a pas été saisie", a déclaré Mme Royal devant la presse. Candidate socialiste à l'élection présidentielle en 2007, Mme Royal était en opposition avec les autres motions depuis le début du Congrès de Reims vendredi.

(KCO)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés