Eerdekens: "je ne pense rien de ce bouffon", commente Marcel Cheron (PRESS)

"Je ne pense rien de ce bouffon", a déclaré le parlementaire Ecolo, Marcel Cheron, mercredi dans la presse, évoquant le député-bourgmestre d'Andenne, Claude Eerdekens. Pour lui, les dérives du parlementaire -"un bouffon excessif injurieux"- constituent un problème à régler par lui-même et son parti. Pour le reste, ce qui importe à Marcel Cheron, c'est la réalisation des Déclarations de Politique Régionale (DPR) et Communautaire (DPC).

Marcel Cheron estime que mardi, tant le président du PS, Elio Di Rupo, que les chefs de groupe à la Région et à la Communauté, Isabelle Simonis et Léon Walry, ont donné des signaux positifs. "Ce sont des signes d'apaisement mais Ecolo reste en éveil. Je ne soupçonne pas leur parole. Le plus important était de savoir s'ils soutenaient toujours la DPR et la DPC, qui sont des contrats de travail entre partenaires. C'est le cas", a-t-il remarqué.

Sur le fond, même s'il se dit rassuré par la coalition francophone et par l'attitude du ministre-président Rudy Demotte -"qui fait du très bon travail"-, Marcel Cheron aimerait que certains dossiers avancent plus vite. S'il estime qu' "avec les ministres Nollet et Lutgen il y a moyen de faire du bon travail", il souligne que "Paul Furlan n'avance guère", notamment sur le dossier de la réforme de la gouvernance. (NEV)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés