Egypte: les résultats des législatives seront revus

Les résultats des dernières élections législatives en Egypte, dénoncées comme irrégulières par l'opposition, seront "corrigés" en fonction de décisions de justice attendues prochainement, a déclaré dimanche le président de l'Assemblée, Fathi Sorour.

Les principales formations de l'opposition égyptienne réclament l'annulation pour fraude et violences de ces élections tenues en novembre/décembre, qui ont vu le Parti national démocrate du président Hosni Moubarak rafler plus de 80% des sièges.

"Des voix se sont élevées pour demander la dissolution de l'Assemblée, et cette question fait actuellement l'objet d'une enquête de la cour de cassation", a déclaré M. Soroban.

L'Etat de droit exige "le respect de l'ensemble des décisions de justice, et mieux vaut pour l'Assemblée corriger sa composition en respectant les décisions judicaires" plutôt que de voir sa légitimité "mise en cause", a-t-il ajouté.

Jusqu'à présent, l'Assemblée avait pour habitude de rejeter toute intervention de la justice en ce domaine, en faisant valoir qu'elle était au-dessus des demandes des juges.

L'opposant Mohamed ElBaradei, aujourd'hui à la pointe du soutien à la révolte égyptienne, avait appelé au boycott de ces législatives, estimant qu'elles étaient truquées d'avance. Les Frères musulmans, première force d'opposition, et le parti Wafd, premier parti laïque, s'étaient retirés entre les deux tours en dénonçant des fraudes massives. (VAD)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés