Egypte: Moubarak doit faire plus, les USA pour une "transition"

Hillary Clinton, la chef de la diplomatie américaine, a estimé dimanche que le président égyptien Hosni Moubarak n'avait pas encore fait assez de pas vers la démocratisation de son pays, se prononçant pour "une transition en bon ordre".

"Nous souhaitons voir une transition en bon ordre. Nous demandons instamment au gouvernement Moubarak, qui est toujours au pouvoir (...), de faire ce qui est nécessaire pour faciliter ce genre de transition ordonnée", a-t-elle déclaré sur la chaîne CBS.

"Bien sûr que non", a-t-elle répondu plus tôt à une journaliste de la chaîne ABC qui lui demandait si les changements politiques annoncés ce week-end par M. Moubarak étaient suffisants.

"C'est le début", a-t-elle développé: "C'est à peine le début de ce qui doit se passer, un processus menant à des mesures concrètes pour aboutir aux réformes démocratiques et économiques que nous avons réclamées, et dont le président Moubarak lui-même a parlé dans son discours" vendredi.

Mme Clinton, omniprésente dans les émissions politiques du matin aux Etats-Unis, a par ailleurs assuré sur CNN que l'administration Obama "ne fait pas campagne pour quelque issue politique que ce soit", soulignant que le destin de l'Egypte devait demeurer entre les mains du peuple égyptien. (MDP)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés