Egypte: trois ans de prison pour un ancien ministre du Tourisme

Un ancien ministre égyptien du Tourisme, Zoheir Garranah, en fonction sous le président Hosni Moubarak, a été condamné dimanche à trois ans de prison pour la délivrance de licences illégales à des agences de tourisme égyptiennes, a indiqué l'agence officielle Egyptienne Mena.

M. Garranah, qui plaidait non coupable, était accusé d'avoir enfreint une décision de geler l'octroi de ces licences.

Il avait déjà été condamné le 10 mai dernier à cinq ans de prison pour la vente de terrains publics à des hommes d'affaires à des prix inférieurs à ceux du marché, une pratique fréquemment reprochée aux proches de M. Moubarak.

Le tourisme, secteur vital de l'économie égyptienne, a connu une véritable envolée au cours des dernières années, avant de chuter fortement à la suite des troubles politiques du début de l'année.

Ce procès entre dans le cadre des nombreuses poursuites engagées contre d'anciens responsables politiques et des hommes d'affaires proches du pouvoir après le départ du président Hosni Moubarak en février dernier.

M. Moubarak, 83 ans, et ses deux fils Alaa et Gamal, sont eux-mêmes en cours de jugement devant une cour criminelle du Caire.

(ROJ)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés