Publicité
Publicité

Egypte: un journal gouvernemental s'excuse pour sa couverture de la révolte

Les journalistes d'un quotidien gouvernemental égyptien, longtemps considéré comme un des principaux instruments de la propagande du régime, ont présenté mercredi des excuses pour la couverture "non-professionnelle" de la révolte contre le président Hosni Moubarak.