Egypte: un tiers des sièges pour le parti au pouvoir au 1er tour

Le Parti national démocrate (PND), au pouvoir en Egypte, a remporté près d'un tiers des sièges dès le premier tour des législatives de dimanche, dont l'opposition islamiste sort laminée, a rapporté la presse mardi.

D'après le quotidien gouvernemental Al-Ahram, le PND a remporté plus de 170 des 508 sièges en lice dès le premier tour, tandis que les Frères musulmans, qui contrôlent un cinquième de l'Assemblée sortante, n'ont obtenu aucun siège.

"Les Frères... zéro", écrit le quotidien indépendant Al-Masri Al-Yom, en parlant d'une "emprise" du PND.

Al-Ahram et Al-Masri Al-Yom rapportent également que l'opposition laïque n'a remporté que six sièges en tout, dont trois pour le parti libéral Wafd.

"Une Assemblée sans opposition", affirme en Une le quotidien indépendant Al-Chourouq, en ajoutant que lors du second tour, "le PND va essentiellement se confronter à lui-même".

Les résultats officiels sont attendus dans la journée. Les législatives se sont tenues dans un climat de fraude et de violence dénoncé par des observateurs et des ONG, dont Human Rights Watch.

Les Etats-Unis se sont dits "déçus" et "consternés" par les irrégularités rapportées, estimant qu'elles "mettent en doute la justice et la transparence du processus".

Les Frères musulmans avaient indiqué qu'ils ne comptaient être présents que dans une vingtaine de circonscriptions lors du second tour le 5 décembre, mettant leur déroute annoncée sur le compte d'élections "truquées".

Les autorités se sont en revanche félicitées du "haut degré de transparence" du scrutin.

(VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés