Engin suspect: Obama informé dès jeudi soir

Le président Barack Obama a été informé jeudi soir d'une "éventuelle menace terroriste" posée par des colis suspects placés à bord de deux avions cargo à destination des Etats-Unis, l'un en escale en Grande-Bretagne, l'autre à Dubaï, a annoncé vendredi la Maison Blanche.

"Hier soir (jeudi), les agences de renseignement et les forces de l'ordre ont découvert des colis potentiellement suspects à bord de deux avions en escale, ayant pour destination les Etats-Unis", a déclaré Robert Gibbs, porte-parole du président américain, dans un communiqué.

"Les autorités ont été en mesure d'identifier et d'examiner deux colis suspects, l'un à Londres, l'autre à Dubaï. Ces deux colis provenaient du Yémen", a ajouté M. Gibbs.

Par mesure de précaution, d'autres avions cargo se trouvant sur les aéroports de Philadelphie et de Newark, l'un des aéroports desservant New York, ont fait l'objet de procédures de sécurité renforcées.

"Le président a été informé d'une éventuelle menace terroriste jeudi soir à 22h30 par John Brennan, son conseiller pour l'antiterrorisme", a dit Robert Gibbs.

Sur la base de ces mises en garde, Barack Obama a ordonné aux agences de renseignement et aux forces de l'ordre de prendre des mesures de sécurité supplémentaires et de déterminer si ces menaces émanaient "de nouveaux projets terroristes". (GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés