Engins suspects: Aucun explosif dans les colis en transit vers les USA

La police fédérale américaine (FBI) a annoncé vendredi que les deux paquets suspects interceptés à bord d'avions cargo en transit vers les Etats-Unis étaient adressés à des institutions religieuses de Chicago, mais qu'ils ne contenaient aucun engin explosif.

"Les deux paquets suspects ne contenaient pas d'explosif", a déclaré à l'AFP un porte-parole du bureau du FBI à Chicago, Ross Rice.

Ces deux colis suspects ont été retrouvés vendredi à bord d'avions cargo dans le centre de l'Angleterre et à Dubaï.

"Il n'a été fait, ni reçu, aucune menace laissant suggérer que quiconque à Chicago pouvait être en danger", a-t-il affirmé.

Les deux colis suspects étaient adressés à des institutions religieuses de Chicago, a précisé le FBI, sans préciser quel culte était concerné.

"Etant donné que deux des colis suspects qui ont été interceptés ont été adressés à des institutions religieuses de Chicago, toutes les églises, synagogues et mosquées dans la zone de Chicago doivent faire preuve de vigilance concernant des paquets inattendus ou non sollicités, en particulier quand ils proviennent de l'étranger", a dit M. Rice.

Des organisations juives ont été averties d'une menace vendredi, a par ailleurs déclaré Linda Hasse, vice-présidente d'une fédération d'organisations juives de Chicago. "On nous a dit que les synagogues devaient être en état d'alerte".

Outre les deux colis trouvés en Grande-Bretagne et à Dubaï, deux avions étaient passés au crible aux Etats-Unis, où Barack Obama a été informé de la situation dès jeudi soir.

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés