Publicité
Publicité

Espagne: des manifestants nus simulent le massacre des animaux à fourrure

Une cinquantaine de militants de la défense des animaux ont manifesté dimanche en s'allongeant totalement nus sur une place de Barcelone pour dénoncer les "cruautés" dont sont victimes les animaux élevés pour leur fourrure.

"Combien de vies pour un manteau? ", demandait une pancarte brandie par une jeune femme allongée parmi les manifestants sur la place Sant Jaume.

Ceux-ci s'étaient couchés sur le sol, badigeonnés d'une peinture rouge simulant du sang, pour représenter symboliquement des dépouilles d'animaux tués pour fabriquer un manteau de fourrure.

"Les gens sensibles aux souffrances des animaux voient les vêtements en fourrure comme des actes de cruauté et de douleur, pas comme des objets de luxe. Les animaux ont besoin de leur fourrure, pas nous", a expliqué Leticia Olivares, une porte-parole du groupe international de défense des animaux AnimaNaturalis, qui organisait la manifestation.

Des millions de renards, de visons, de loutres, de castors, de lynx et d'autres espèces sont élevés en captivité, dans de petites cages, ou capturés puis tués dans des conditions cruelles, comme la noyade ou l'électrocution, pour fabriquer des manteaux de fourrure, affirme le groupe.

L'Espagne, de même que la Grèce, l'Allemagne et l'Italie sont d'importants fabricants de vêtements en fourrure, selon AnimaNaturalis.

(MPK)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés