Espagne: gardes du corps pour des victimes de violences conjugales

Les victimes de violences conjugales pourront bénéficier en Espagne de la protection de gardes du corps, selon une proposition approuvée par le Conseil général du pouvoir judiciaire (CGPJ), l'autorité de tutelle des juges espagnols.

Les juges pourront décider dans certains cas et en accord avec les forces de sécurité espagnoles, d'attribuer des gardes du corps aux victimes de violences conjugales, selon un bref communiqué du CGPJ, qui précise que les détails de cette proposition seront divulgués ultérieurement.

Le ministre espagnol de la Justice, Mariano Fernandez Bermejo, a insisté samedi sur le caractère "exceptionnel" que devrait avoir cette mesure, dans des déclarations à la Radio nationale espagnole (RNE).

Cette mesure "peut être appropriée dans certains cas" mais "l'expérience montre que dans d'autres cas, elle n'a absolument pas l'efficacité escomptée", a-t-il affirmé.

Depuis le début de l'année, 71 femmes ont été tuées en Espagne par leur conjoint ou ex-conjoint, selon les données du gouvernement espagnol.

(TAS)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés