Publicité

Espagne: Zapatero dope un gouvernement anti-crise, Solbes quitte l'Economie

Le chef du gouvernement socialiste espagnol, José Luis Rodriguez Zapatero, a annoncé mardi un important remaniement ministériel marqué par le départ de son emblématique ministre de l'Economie Pedro Solbes, s'efforçant ainsi de redynamiser un exécutif érodé par la crise économique.

Très critiqué pour son action face à la récession et fragilisé par une envolée du chômage à un taux record au sein de l'UE, M. Solbes, 66 ans, ancien commissaire européen aux Affaires économiques, quitte le gouvernement.

Il cède ce portefeuille stratégique qu'il occupait depuis l'arrivée au pouvoir de M. Zapatero en 2004 à Elena Salgado, 59 ans, jusqu'alors ministre des Administrations publiques, promue au rang de deuxième vice-présidente du gouvernement.

M. Zapatero, qui tente d'apporter un nouveau souffle à une équipe en perte de popularité à l'approche des élections européennes du 7 juin, a expliqué en conférence de presse vouloir ainsi "imprimer un changement de rythme dans la lutte contre la crise économique".

Mme Salgado, qui a occupé le portefeuille de la Santé de 2004 à 2007, pendant le premier mandat de M. Zapatero, s'est acquittée sans accroc depuis novembre de la mise en oeuvre d'un plan de relance de 8 milliards d'euros via des travaux publics confiés aux municipalités.

Elle aura la tâche délicate de piloter une économie longtemps moteur de la zone euro, mais durement plombée depuis 2008 par le double effet ravageur de l'éclatement de la bulle immobilière espagnole et de la crise financière. (CLA)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés