ETA: le prince héritier d'Espagne salue "la victoire de l'Etat de droit"

Le prince Felipe, héritier de la couronne d'Espagne, a salué vendredi "une grande victoire de l'Etat de droit" et salué la mémoire des victimes, au lendemain de l'annonce par le groupe armé basque ETA qu'il mettait fin à son action armée.

Le prince Felipe a rendu hommage aux victimes "avec beaucoup de tendresse et de respect", "à l'heure où la liberté et la raison prennent le pas sur la barbarie".

"Hier nous avons appris que ceux qui ont martyrisé durant tant d'années la société espagnole assument leur défaite", a déclaré le princes des Asturies.

"C'est une bonne nouvelle et surtout une grande victoire de notre Etat de droit", "c'est une victoire de la volonté et de la détermination des institutions démocratiques" et de "l'ensemble de la société" espagnole, a-t-il ajouté.

L'héritier du trône d'Espagne présidait à Oviedo, dans le nord du pays, la cérémonie de remise des prix Prince des Asturies, de prestigieux prix espagnols décernés à des personnalités dans tous les domaines des sciences et de la culture notamment.

L'ETA a annoncé jeudi qu'elle mettait fin définitivement à son action armée, après 43 ans de lutte pour l'indépendance du Pays basque, qui a fait 829 morts.

Cette annonce, saluée comme "la victoire de la démocratie" par le chef du gouvernement, ne fait aucune mention des victimes de l'ETA, dont les proches ont accueilli la nouvelle avec amertume.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés