Explosion dans le centre-ville d'Ankara: provoquée par une bombe

La forte explosion qui s'est produite mardi dans le centre-ville de la capitale turque Ankara est due à un engin explosif dissimulé dans une voiture, a indiqué le vice-Premier ministre turc, Bülent Arinç, cité par les chaînes de télévision.

"Une voiture a pris feu, selon les informations il y avait une bombe à l'intérieur", a-t-il dit devant la presse.

Selon Besir Atalay, autre vice-Premier ministre du cabinet turc, l'explosion a fait 15 blessés.

Le gouverneur d'Ankara, Alaadin Yüksel, s'est refusé dans l'immédiat d'évoquer un attentat, soulignant que les enquêteurs étaient à pied d'oeuvre. "Nous enquêtons sur toutes les pistes", a-t-il dit aux journalistes.

L'explosion s'est produite dans le quartier commerçant de Kizilay, dans le coeur de la métropole, fréquenté chaque jour par des dizaines de milliers de gens, et a été entendue à des kilomètres à la ronde.

La déflagration a endommagé six véhicules et brisé les vitres de nombreux bâtiments aux alentours, selon des témoins, cités par les chaînes de télévision.

Les rebelles Kurdes du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK), qui mène depuis 27 ans des actions armées, ont mené de telles attaques dans les métropoles turques dans le passé. (GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés