Extrémisme: actes de violence à motif politique en hausse de 20% en 2009

Le nombre des actes de violence inspirés par des motifs politiques en Allemagne a augmenté de 20,4% en 2009 sur un an, une progression attribuée surtout à l'extrême gauche, selon des chiffres du ministère de l'Intérieur publiés mardi.

La criminalité d'extrême droite, en baisse, a cependant fait un mort, selon un communiqué.

Au total, le ministère a recensé en 2009 3.044 actes de violences inspirés par des motifs politiques, un niveau jamais atteint depuis 2001.

Pour la première fois, il y a eu davantage de blessures corporelles infligées par des extrémistes de gauche que de droite et plus de la moitié de celles-ci ont visé la police.

Le nombre de délits liés à l'extrême gauche a augmenté de 39,4% avec 9.375 cas recensés. Les délits liés à l'extrême droite ont en revanche reculé de 4,7% à 19.468.

(MPK)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés