Flottille: deux soldats israéliens soupçonnés de vols sur un bateau

Deux militaires israéliens, soupçonnés d'avoir volé des ordinateurs et des téléphones portables à bord d'un bateau de la flottille interceptée le 31 mai par des commandos israéliens au large de Gaza, ont été arrêtés, ont indiqué jeudi des médias israéliens.

Un soldat soupçonné d'avoir vendu des ordinateurs volés a été arrêté lundi de même que trois autres militaires qui s'étaient portés acheteurs.

Un sous-lieutenant commandant d'une des unités israélienne qui avait accès à l'un des bateaux de la flottille ancré dans le port d'Ashdod, dans le sud d'Israël, après avoir été arraisonné, a également été arrêté, a ajouté Ynet le site internet du quotidien Yédiot Aharonot.

Selon les enquêteurs cités par Ynet, l'officier aurait dérobé de 4 à 6 ordinateurs portables avant de les vendre au soldat arrêté qui aurait ensuite cédé ce matériel à trois autres militaires il y a deux mois.

La marine israélienne a effectué un raid contre une flottille d'aide internationale de militants pro-palestiniens, qui tentaient de forcer le blocus maritime imposé par Israël à la bande de Gaza, contrôlée par le mouvement islamiste palestinien Hamas.

L'abordage du navire amiral de la flottille, le ferry turc Mavi Marmara, avait été marqué par des affrontements qui s'étaient soldés par la mort de neuf militants pro-palestiniens turcs, dont un turco-américain.

Trois bateaux turcs de la flottille sont ensuite restés plusieurs semaines à quai dans des ports israéliens avant d'être restitués au début du mois à la Turquie.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés