Fonds à Kaboul: les USA "sceptiques" quant aux motifs de Téhéran

Les Etats-Unis se sont dits lundi "sceptiques quant aux motifs" pour lesquels le gouvernement iranien aurait donné de l'argent à l'administration de Kaboul, après que le président afghan Hamid Karzaï eut admis avoir reçu "des sacs d'argent" de Téhéran.

"Nous allons laisser le gouvernement afghan dire comment ils ont dépensé l'aide financière reçue d'autres pays", a indiqué à des journalistes le porte-parole du département d'Etat américain Philip Crowley.

"Mais nous restons sceptiques quant aux motifs iraniens, étant donné le rôle déstabilisateur qu'ils ont joué par le passé avec leurs voisins", a-t-il ajouté.

Le président afghan a admis lundi que son administration recevait des "sacs d'argent" du gouvernement iranien et de plusieurs pays mais a assuré qu'il s'agissait d'aide officielle, mettant toutefois en lumière les circuits troubles de financement en Afghanistan.

L'aveu du chef d'Etat afghan intervient après la publication samedi par le quotidien américain New York Times d'un article mettant en cause le chef de l'administration présidentielle afghane, Oumar Daoudzaï.

L'Iran profiterait de ces versements pour accroître son influence et semer la discorde entre les Afghans et leurs alliés américains et ceux de l'Otan, affirme le journal.

(MPK)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés