Publicité

Fortis a coûté 3 milliards d'euros en plus à l'Etat

Le Trésor belge a aidé Fortis en toute discrétion à concurrence de 3 milliards d'euros. Cela, afin d'empêcher BNP Paribas de baisser son offre de prix, selon une reconstitution de la crise financière opérée par De Standaard.

Comme la nationalisation partielle de Fortis Banque fin septembre n'avait pas été un succès, le gouvernement a décidé de vendre, au cours du week-end des 4 et 5 octobre, le bancassureur au Français BNP Paribas. Ce qui n'a pas été dit, c'est que le gouvernement a dû, moins de trois jours après, à nouveau débourser de l'argent afin de sauver la transaction, souligne De Standard. Les Français ont en effet fait savoir de manière inattendue le 8 octobre que l'affaire devait être renégociée. Cela était lié à un prêt entre Fortis Holding et Fortis Banque Belgique.

(DEF)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés