France: Alain Juppé ne sera pas candidat aux législatives

Le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé a annoncé lundi qu'il ne serait pas candidat aux élections législatives de juin, une décision prise au lendemain de la victoire de François Hollande à la présidentielle.

"J'ai décidé de ne pas être candidat", a déclaré M. Juppé lors d'une conférence de presse à Bordeaux, la ville du sud-ouest de la France dont il est le maire.

M. Juppé est la première personnalité de droite de premier plan à annoncer son forfait pour les élections législatives des 10 et 17 juin. Les socialistes espèrent obtenir une majorité de sièges pour permettre à François Hollande de mener ses réformes.

"Nous devons nous mettre en position de reconquête partout sur le terrain. C'est à ce travail que j'ai décidé de me consacrer pleinement", a déclaré Alain Juppé qui veut se concentrer sur son mandat de maire de Bordeaux, où François Hollande a recueilli 57,18% des suffrages dimanche.

Il a aussi justifié sa décision par le fait que les citoyens "comprennent de moins en moins les cumuls de mandat".

Ancien Premier ministre de Jacques Chirac (1995-1997) et ministre de la Défense puis des Affaires étrangères sous la présidence de Nicolas Sarkozy, il a siégé à plusieurs reprises à l'Assemblée nationale.

Il avait dû en démissionner en 2004 après sa condamnation à 14 mois de prison avec sursis et un an d'inéligibilité dans le dossier dit des "emplois fictifs de la ville de Paris" remontant à la période où Jacques Chirac était maire de la capitale et Alain Juppé secrétaire général du parti présidentiel.

(JAV)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés