Publicité

France: bonus et stock-options interdit dans les entreprises aidées

Le gouvernement français va interdire les bonus et les "stocks options" aux dirigeants des entreprises aidées par l'Etat, a annoncé jeudi Claude Guéant, secrétaire général de la présidence française.

Un décret sera publié "la semaine prochaine", a affirmé le principal collaborateur du président français Nicolas Sarkozy.

Plusieurs affaires de "parachutes dorés" (indemnités de départ), de bonus ou de stock-options attribués à des patrons d'entreprises affaiblies par la crise et secourues par l'Etat, ont scandalisé l'opinion publique et la classe politique françaises ces dernières semaines.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés