France: Chirac ira à son procès avec "sérénité"

L'ancien président français Jacques Chirac a annoncé mercredi qu'il irait lui-même s'expliquer devant le tribunal, "avec sérénité", n'ayant "rien à se reprocher". C'est sa première déclaration depuis son renvoi devant la justice dans une affaire d'emplois fictifs.

M. Chirac, 76 ans, sera le premier ex-chef d'Etat français à comparaître devant un tribunal, le parquet ayant indiqué qu'il ne ferait pas appel de ce renvoi décidé vendredi par la juge d'instruction Xavière Siméoni.

"La juge a estimé devoir me renvoyer devant le tribunal correctionnel (...) Je conteste ses analyses ou son analyse. J'irai donc tout naturellement, comme tout citoyen a le devoir de le faire, m'expliquer devant le tribunal (...) avec sérénité et détermination car je n'ai rien à me reprocher", a déclaré Jacques Chirac sur Europe 1.

Jacques Chirac, protégé pendant 12 ans (1995-2007) par ses fonctions à la tête de l'Etat puis redevenu justiciable ordinaire, sera jugé pour "détournements de fonds publics" et "abus de confiance" pour 21 emplois de complaisance présumés rémunérés par le cabinet du maire de Paris, poste qu'il a occupé de 1977 à 1995.

(HIE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés