France: démantèlement d'un réseau qui torturait des enfants pour les obliger à voler

Après trois ans d'enquête, la police parisienne a réussi à démanteler mardi un réseau aux méthodes barbares, avec des chefs issus des pays de l'ex-Yougoslavie qui n'hésitaient pas à violer ou torturer des enfants pour les obliger à voler principalement dans le métro parisien.

Dix-neuf personnes ont été interpellées mardi dans le sud de la France et en Italie, a-t-on appris de source judiciaire, confirmant une information de TF1-LCI. Parmi celles-ci figure notamment le chef du réseau, Fehmi Hamidovic, 58 ans, originaire de l'ex-Yougoslavie.

La Brigade de protection des mineurs de la police judiciaire tentait depuis plus de trois ans "d'accrocher" ce réseau, selon une source policière. Il serait responsable de "75% des vols à la tire" dans le métro parisien, selon une source proche de l'enquête, utilisant des méthodes "ultra-violentes" pour contraindre des mineurs, principalement des filles, à voler.

Le chef et ses lieutenants, le plus souvent ses fils, recrutaient par la force les mineurs qui, s'ils ne volaient pas ou ne ramenaient pas suffisamment d'argent, "étaient victimes de violences variées, y compris de viols". Une centaine de mineurs étaient utilisés par ce réseau, a-t-on indiqué de même source.

En 2009, cette organisation criminelle aurait réussi à gagner plus d'un million d'euros. Le clan Hamidovic investissait également l'argent ainsi amassé dans des voitures de luxe, et a réussi à acquérir un "gros patrimoine immobilier", selon une source proche du dossier. (CHN)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés