France: face à Sarkozy les socialistes veulent reprendre la main sur la sécurité

La dirigeante du parti socialiste français Martine Aubry a proposé dimanche l'élaboration d'un plan sur la sécurité face "à l"échec complet" de la politique menée par le gouvernement de Nicolas Sarkozy, au milieu de la polémique sur les expulsions de Roms.

Les responsables socialistes avaient prévenu qu'ils voulaient éviter de tomber dans le piège sécuritaire tendu par Nicolas Sarkozy, tout en abordant la question sans complexe, lors de leur université d'été à La Rochelle, dans l'ouest de la France.

Alors qu'elle s'était montrée relativement discrète cet été face à l'offensive du gouvernement français sur la sécurité, la maire de Lille a lancé que les socialistes allaient montrer que dans ce domaine "la crédibilité a changé de camp".

Mme Aubry a proposé un plan pour rétablir la sécurité, qui sera annoncé le 2 octobre, fondé sur la "prévention", la "dissuasion", la "sanction".

La maire de Lille a évoqué plusieurs mesures que le PS mettrait en oeuvre en cas de victoire à la présidentielle, comme les travaux d'intérêt général, des programmes de prévention de la délinquance, une loi sur le trafic des armes à feu, le rétablissement de la police de quartier.

(VIM)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés