France: Jean-François Copé intronisé à la tête du parti présidentiel UMP

Le chef de file des députés de la majorité de droite au pouvoir en France, Jean-François Copé, 46 ans, qui ne compte pas parmi les proches du président Nicolas Sarkozy et qui vise la présidentielle de 2017, a pris mercredi la direction du parti présidentiel UMP.

M. Copé a été intronisé par le bureau politique à la tête du parti en proie à de vives tensions après le remaniement gouvernemental de dimanche et alors que les sarkozystes avaient prévenu que "remettre les clefs du parti à Copé valait adoubement".

Il succède au poste de secrétaire général à Xavier Bertrand qui occupait cette fonction depuis fin 2008 et qui retourne au gouvernement comme ministre de l'Emploi.

Ce vote formel entérine une nomination décidée à l'Elysée. Sa nomination, qui constitue une victoire personnelle indubitable, a été arrachée in extremis avant le remaniement lorsque le chef de l'Etat a finalement accepté de lui faire "confiance".

S'il savoure sa conquête de l'UMP, un pas de plus vers celle de l'Elysée, Jean-François Copé devra aussi composer dès son arrivée avec la fronde des centristes après l'éviction de plusieurs d'entre eux du gouvernement. A charge pour lui de réconcilier le parti et le mettre en ordre de bataille pour la présidentielle de 2012.

Ancien fidèle de l'ex-président Jacques Chirac, il a été tour à tour ministre chargé des relations avec le Parlement, ministre délégué à l'Intérieur puis du Budget.

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés