France: peine maximale de 10 ans de prison réclamée contre Noriega

L'accusation a demandé une peine maximale de 10 ans de prison mercredi contre l'ancien dictateur du Panama, Manuel Noriega, jugé à Paris pour blanchiment d'argent de la drogue.

Extradé le 26 avril par les Etats-Unis après 20 ans de détention dans une prison de Miami pour trafic de drogue, Manuel Noriega comparaît depuis lundi devant le tribunal correctionnel de Paris pour le blanchiment en France d'environ 2,3 millions d'euros issus du trafic de drogue.

Les avocats de l'ancien dictateur ont fait valoir que les accusations reposaient sur les témoignages douteux d'anciens trafiquants de drogue, qui se sont placés sous la protection des Etats-Unis.

Le procès doit s'achever mercredi soir. La décision du tribunal devrait être mise en délibéré à l'automne.

Manuel Noriega a été condamné par contumace à Paris le 1er juillet 1999 à dix ans de prison pour blanchiment et à une amende de 13,5 millions d'euros. Il a depuis fait appel de ce jugement, ce qui explique ce second procès.

(NLE)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés