Publicité

France: rude partie pour Royal après le ralliement de Delanoë à Aubry

Ségolène Royal risque d'avoir la partie rude jeudi lors du vote des militants dans la bataille pour la direction du Parti socialiste, après le ralliement lundi de Bertrand Delanoë à sa rivale Martine Aubry.

"Notre responsabilité est immense", a déclaré le maire de Paris dans une lettre ouverte aux militants appelant à voter pour la maire de Lille car il y va de "l'identité même du Parti socialiste". Alors que le rideau était à peine tombé sur un "Congrès pour rien" à Reims, qui a renvoyé aux adhérents la mission de départager trois candidats à la direction socialiste - Aubry, Royal et l'eurodéputé Benoît Hamon -, cet appel a bousculé le jeu. Le député François Lamy, bras droit de la maire de Lille, a salué un "geste fort" tandis que le député "aubryste" Jean-Christophe Cambadélis qualifiait cet appel de "déterminant pour l'unité du Parti socialiste".

(GFR)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés