Publicité
Publicité

France: un témoin du crash du Concorde remet en cause la thèse officielle

Un commandant de bord à la retraite a affirmé mercredi au procès en appel du crash du Concorde d'Air France en 2000 avoir vu le supersonique en feu plusieurs centaines de mètres avant l'emplacement de la lamelle censée avoir déclenché l'accident.