France: une arrestation après une fausse alerte à la bombe

La police française a arrêté lundi une personne après une fausse alerte à la bombe dans une gare parisienne le 1er octobre, dans un climat où les appels à la vigilance face à la menace d'attentats en Europe se multiplient.

Il s'agit de la première interpellation dans les enquêtes sur les différentes alertes à la bombe ayant visé récemment plusieurs lieux de la capitale, dont la Tour Eiffel. Toutes ces alertes se sont révélées sans fondement.

La police parisienne, qui n'a pas précisé le profil de la personne interpellée, a enregistré une forte hausse des alertes à la bombe en septembre 2010.

Le ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux avait affirmé il y a deux semaines que la menace en France était "réelle", les services de renseignement évoquant "une menace imminente d'attentat".

Les Etats-Unis ont mis en garde dimanche les Américains voyageant en Europe contre des "risques potentiels d'attentats terroristes", les appelant à la vigilance notamment dans les lieux publics, après des informations de presse indiquant que des attentats avaient été déjoués.

Le Japon a émis une mise en garde similaire lundi à l'égard de ses ressortissants. (VIM)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés