Publicité
Publicité

GB : Bataille fraternelle au Labour, qui élit son nouveau leader

Quatre mois après une défaite électorale cuisante, le parti travailliste britannique élit samedi à Manchester (nord de l'Angleterre) un nouveau leader, avec pour favoris les frères Ed et David Miliband, et s'attaque dans la foulée à la construction de son programme d'opposition.

David, 45 ans, ancien ministre des Affaires étrangères, s'inscrit dans la lignée du "New Labour" de Tony Blair, tandis que son frère cadet Ed, 40 ans, ancienne plume de Gordon Brown et ex ministre de l'Energie, est à la fois plus novice et plus à gauche.

Les cinq prétendants devaient être isolés dans une pièce pendant le décompte final, avant l'annonce du résultat samedi après-midi.

Samedi matin, les médias britanniques relevaient qu'Ed Miliband, le cadet, l'emportait dans les paris des bookmakers. Mais ces derniers donnaient David en tête 48 heures plus tôt...

Le scrutin, avec trois collèges électoraux disposant chacun d'un tiers des voix (les 160.000 membres du parti, les députés de la chambre des Communes et du Parlement européen, et les membres des syndicats et organisations affiliées) est particulièrement complexe. L'annonce du vainqueur, prévue à partir de 15H45 GMT, pourrait s'en trouver retardée.

Les trois autres candidats, Ed Balls, l'ex-ministre des Ecoles, proche de Gordon Brown, la députée Diane Abbott et l'ex-ministre de la Santé Andy Burnham, n'ont guère de chance de l'emporter, selon les sondages.

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés