Publicité

GB: Le meurtre de prostituées relance les spéculations sur un nouvel "éventreur"

Un homme de 40 ans, étudiant en criminologie selon la presse, était interrogé jeudi par la police dans le cadre de l'enquête sur les meurtres de trois prostituées dans le nord de l'Angleterre, les médias évoquant une ressemblance avec une précédente affaire d'"éventreur" dans la région.

L'homme, arrêté lundi, peut être maintenu en garde à vue jusqu'à ce jeudi soir dans le cadre de l'enquête sur le meurtre de trois prostituées de la région de Bradford, dans le Yorkshire (nord de l'Angleterre).

Les victimes, âgées de 31 à 43 ans, avaient disparu en juin 2009, en avril et vendredi derniers. La police a retrouvé mardi les restes d'une femme dans une rivière de la région, appartenant à la prostituée disparue depuis vendredi.

En l'absence de détails donnés par la police, la presse britannique spéculait sur une nouvelle affaire d'"éventreur", à l'image du "Yorkshire Ripper" (l'éventreur du Yorkshire), Peter Sutcliffe, qui avait tué 13 femmes dans la région dans les années 1970.

Le terme "Ripper" est invariablement appliqué par les médias britanniques aux tueurs en série, en référence à "Jack l'Eventreur", supposé être l'auteur de meurtres de prostituées dans l'est de Londres à la fin du XIXe siècle.

Selon certains médias, l'homme actuellement interrogé dans le Yorkshire suivait des cours de doctorat en criminologie et se spécialisait dans les tueurs en série et notamment "Jack l'Eventreur".

La police a cependant indiqué qu'il n'y avait "aucune suggestion" que d'autres meurtres non résolus puissent être liés à cette affaire du Yorkshire.

(OSN)

Publicité
Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés