Général rwandais blessé en Afrique du sud: Kigali rejette toute implication

Le gouvernement rwandais a rejeté dimanche toute implication dans une tentative de meurtre la veille à Johannesburg d'un ancien chef d'Etat-major rwandais, le général Faustin Kayumba Nyamwasa, réfugié depuis mars en Afrique du Sud.

Cet ancien proche du président Paul Kagame, aujourd'hui critique virulent du président rwandais et poursuivi pour "actes terroristes" par Kigali, a été blessé par balle à l'estomac par un inconnu devant son domicile, selon le témoignage de son épouse Rosette Nyamwasa.

La police sud-africaine a ouvert une enquête pour tentative de meurtre.

Mme Nyamwasa a indiqué dimanche que son époux était dans un état stable.

Interrogée par l'AFP, Mme Nyamwasa a accusé le régime du président Kagame d'être derrière ce qu'elle estime être une tentative d'assassinat.

La ministre rwandaise des Affaires étrangères Louise Mushikiwabo a déclaré à l'AFP: "Nous ne sommes pas un gouvernement et le président Kagame encore moins, qui ait recours à l'assassinat de ses propres concitoyens".

(MUA)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés