Guerre du Liban: rapport parlementaire israélien accable l'état-major

Un rapport de la commission des Affaires étrangères et de la Défense du Parlement israélien, publié lundi, a rejeté la responsabilité des échecs de la guerre du Liban de l'été 2006 sur le commandement militaire.

Le président de la commission, Tzahi Hanegbi, présentant le rapport à la presse, a accusé le commandement militaire d'avoir "ignoré les principes de base de la stratégie israélienne consistant à porter la bataille sur le terrain de l'ennemi et à protéger la population civile de l'arrière".

Il a relevé trois erreurs fondamentales du commandement : "Il aurait fallu mobiliser plus tôt les unités de réservistes, se rendre compte plus tôt que l'offensive aérienne ne parviendrait pas à faire cesser les tirs de roquettes à courte portée et lancer plus tôt une offensive terrestre" dans le sud du Liban.

Le rapport se borne à critiquer le gouvernement pour "n'avoir pas présenté des objectifs clairs à l'armée".

(GFR)

Publicité
Publicité

Messages sponsorisés