Haïti: le séisme historique d'Haïti, un tremblement de terre inévitable, selon les experts

Les probabilités que se produise un violent séisme comme celui qui a dévasté Port-au-Prince mardi étaient fortes, affirment plusieurs experts, soulignant que ce tremblement de terre, le plus important à Haïti depuis 1770, devrait être suivi de répliques dans les jours à venir.

"C'est le séisme le plus important que nous ayons enregistré dans une zone de 200 km depuis 1770", explique John Bellini, géophysicien de l'Institut géologique américain (USGS), rappelant toutefois que le tremblement de terre historique qui détruisit Port-au-Prince le jour de la Pentecôte 1770 n'avait pas été mesuré de manière scientifique.

Tout les séismes ultérieurs n'ont pas dépassé une magnitude de 6.0 hormis la secousse de 6.7 de juin 1984 en République dominicaine. Le séisme de mardi avait une magnitude de 7.

Vu la structure et les lents mouvements de la faille qui court à quelques kilomètres au sud de Port-au-Prince, plusieurs experts avaient prévenu ces dernières années qu'une activité sismique majeure se préparait dans la région de la capitale haïtienne.

Les secousses telluriques ne manquent pas dans l'histoire de l'île, qui repose au sud sur une faille d'est en ouest dite "Enriquillo-Plantain Garden" entre les villes de Pétionville et Tiburon. Des séismes ont ainsi été recensés en 1673, 1751, 1860, 1918, 1922, 1956, 1962, pour ne citer que les plus importants.

Selon John Bellini, la structure de la faille est similaire aux failles de Turquie ou de San Andreas en Californie.

(DGO)

Publicité
Publicité
Publicité

Messages sponsorisés

Messages sponsorisés